samedi 20 avril 2013

Libre arbitre et omniscience divine dans la pensée juive 


          « La liberté de quelqu’un s’arrête là où celle d’autrui commence », proverbe particulièrement pertinent dans le cadre des relations qu’entretient Dieu avec les hommes : la transcendance divine est libre, mais l’homme l’est aussi. Et, de façon comparable à la querelle qui opposa Pierre à Jean, la liberté humaine peut entrer en conflit avec la liberté divine, conflit qui constitue l’objet de notre attention.

          Mais, avant de nous intéresser à cette contradiction, il nous incombe de comprendre –en définissant- les notions qui nous intéressent. Qu’est-ce qu’au juste la liberté humaine ? Et, en somme, en quoi consiste la liberté divine ? (suite de l'article)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire