mercredi 17 avril 2013

L'Homme en quête du moi


Et celui qu’on appelle moi quand le jour baisse
Et que les portes s’ouvrent et qu’on parle de mort

Yves Bonnefoy, Anti-Platon

          Qu’est-ce que le moi ? Question qui semble préalable à toute philosophie, car avant de comprendre le monde, il nous incombe de nous connaître –tâche inachevable et infinie. Cette problématique du moi a fait couler beaucoup d’encre, autant dans la littérature rabbinique, que philosophique ou poétique. Pascal est même allé jusqu’à nier la notion de moi, en affirmant qu’aucun individu subjectif et fini ne pouvait concevoir le moi – objectif et infini –, et que l’intersubjectivité est une illusion. Mais imaginons que le moi existe, – et que si nous ne pouvons le cerner dans sa complexité, nous en avons du moins une image ressemblante, comme les hommes ligotés du mythe de la caverne –, et partons à la quête de ce moi, à travers la philosophie, la littérature, et la Torah... (suite de l'article)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire