dimanche 5 mai 2013


Le mensonge à travers deux exemples : le « cas Huzac » et le « cas Balzac »


            Pourquoi mentir ? Question bien générale qui varie en fonction des individus et des situations. Nous pouvons cependant distinguer deux sortes de menteurs : celui qui souhaite fuir la réalité, parce qu’il regrette tel ou tel acte dont il se sent coupable –à l’instar d’Adam qui commet le premier mensonge en niant avoir mangé du fruit interdit-,  ou celui qui, lassé de se contenter d’utiliser le langage pour transcrire une réalité qui existe indépendamment de lui, est pris de l’envie de créer une nouvelle vérité. (suite de l'article)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire