vendredi 3 mai 2013

              Le personnage de roman, ou l’expression des frustrations de son démiurge

               « C’est ceux qui parlent le moins qui en mangent le plus », indiquait une publicité de frites de la marque Mc Cain. Cet aphorisme peut se comprendre de façon plus universelle : les hommes qui font du profit sont ceux qui délaissent la littérature, domaine dont la finalité n’est pas économique. Mais, quelques individus demeurent insatisfaits de leur existence : ils aspirent à un idéal, à une transcendance, qu’ils ne parviennent pas à concilier avec l’immanence et le pragmatisme du monde d’ici-bas. Ils choisissent donc de créer un second Adam, le personnage de roman, qui comblerait toutes leurs frustrations, et qui réussirait là où ils ont échoué. (suite de l'article)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire