jeudi 16 mai 2013

Moi ou l'autre: Elsa, Hélène et compagnie


        Il est certainement difficile, voire impossible, d’établir une typologie exclusive des instincts humains, sans en exclure certains, ni tomber dans le danger du poncif approximatif. Freud, dans Une difficulté de la psychanalyse, s’est toutefois laissé tenter par cet exercice, et a classé les désirs selon deux catégories. Il distingue ceux qui sont relatifs à ce qu’il nomme la faim, -c’est-à-dire les « instincts de conservation, ou du moi » responsables du narcissisme-, des instincts sexuels, qui constituent la libido. (suite de l'article)
              

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire