dimanche 2 juin 2013

Que reste-t-il de nos amours? 

               S’il existe, parmi toutes les incohérences qui ponctuent nos existences, un phénomène qui est absurde mais pourtant banal, c’est bien l’amour. Comment se fait-il qu’un Moi splendide vienne s’écraser devant un Toi, parfois médiocre ? Nous avons tant poésié sur une situation qui se résume pourtant en trois mots que la véracité de ce sentiment semble être de plus en plus contestée. Car si nous croyons aimer l’autre, nous sommes souvent dans le faux. L’amour s’avère être, pour la plupart du temps, un piège de l’inconscient. (suite de l'article)
                         

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire