dimanche 2 juin 2013

Rencontre avec un Bédouin :


        Dans sa volonté de réunir les Hommes autour d'une flamme de fraternité, Albert Kahn avait également constitué la plus grande collection de photographies en couleur du début du siècle. Il croyait que mieux connaître l'Autre était un chemin pour l'altruisme. Et il ne semble pas se tromper. Si l'on connaît l'Autre, on apprend de ses mœurs, de ses us et coutumes, de ses différences, nous engageant vers un relativisme culturel, dont parlait Montaigne dans le chapitre « Des Coches » de ses Essais(suite de l'article)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire