mercredi 21 août 2013

L'ineffable, comme nécessité vitale et morbide


                Ne pas pouvoir nommer quelque chose ne relève pas d'une simple défaillance linguistique, mais implique un horizon venu limiter la suprématie du sujet humain. Rester mutique devant une idée signifie qu’il nous fut impossible d’assigner une quelconque appellation à la chose –dans son sens étymologique, défini par Heidegger dans Qu’est-ce que la technique ? comme « ce qui nous concerne ».-, et donc de comprendre le concept en question. (suite de l'article)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire