mardi 6 août 2013

Nuits parisiennes


Paris est ce monstre qui, éclairé par la face terne et livide du soleil, s’offre à nous à travers son visage oppressant, défendant le promeneur solitaire de vouloir s’allier à son architecture terrible bien qu’ornée de toutes sortes de gargouilles et d’artifices fantasques. (suite de l'article)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire