dimanche 6 octobre 2013

Connaissance des choses et connaissance de soi-même

Jeté dans le monde, vivant parmi des choses qui lui sont extérieures, le sujet humain ne peut que s’en sentir étranger. Où qu’il aille, quoi qu’il fasse, il ne pourra jamais déployer son être-propre dans une immanence totale, étant en contact permanent avec des éléments qui n’appartiennent pas à son « Je ».(suite de l'article)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire