mardi 1 octobre 2013

Penser avec Epictète


                Devenu philosophe après avoir connu la condition d’esclave, Épictète  à travers sa pensée, est constamment tiraillé entre l’oppression des fers et l’infinie possibilité offerte par la virginité de la raison. Parce que la vie, dès lors que nous l’assumons, doit être joyeuse et non lugubre, parce que l’adéquation avec la raison peut être conciliée avec les soifs corporels, les Entretiens constituent un détour incontournable, nous plongeant dans la splendeur d’une pensée qui, bien que désuète, conserve aujourd’hui sa teneur lucide, par-delà la richesse de sa poésie. Engageons-nous donc dans les chemins tortueux de sa pensée, suivons les traces de ses pas, si tant est que celles-ci ne soient pas branlantes. (suite de l'article)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire